Je vous parle d'un temps...

Je vous parle d’un temps…

 

Je vous parle d’un temps

Que les moins de vingt ans

Ne peuvent pas connaître…

 

Ces paroles sont tirées de « La Bohème », une chanson fort belle de Charles Aznavour, chanson enregistrée en 1991.

 

C’est aussi le titre d’une chronique qui paraît quatre fois l’an, depuis l’été 2016, dans la revue « Quoi de neuf », le bulletin de liaison des membres de l’AREQ (Association des retraitées et retraités de l’éducation et autres services publics), un organisme présent dans toutes les régions du Québec et fort de quelques 58 000 membres.

 

Ces chroniques visaient à rappeler aux retraitées et retraités d’aujourd’hui l’école d’autrefois : ses débuts, ses crises de croissance, ses ressources parfois fort limitées, ses héros et ses héroïnes, ses bons coups, mais aussi ses moins bons. Il n’est jamais mauvais de se souvenir des façons de faire d’hier ni de se remémorer les outils et les conditions de travail que l’on fixait aux anciennes « maîtresses d’école » pour qu’elles fassent l’école correctement, pour le bien des enfants qu’on leur avait confiés bien évidemment, mais aussi à la satisfaction du curé, de messieurs les commissaires d’école, sans parler de Monsieur l’Inspecteur !

 

Puissiez-vous vous aussi, amie lectrice et ami lecteur, prendre plaisir à replonger dans le monde scolaire d’antan, « que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaître… »


 

Les Amis du patrimoine

Victoriaville, QC